jeudi 8 février 2007

Carton rouge à Trends-Tendances

Carton rouge à l’hedomadaire Trends-Tendances. Dans un article paru ce jour, la journaliste Christine Scharff exploite notre imagerie sans créditer le Collectif ni même mentionner la pétition en cours. Pas très élégant...
De plus, la légende indique «Un avion rouge chez Tesco», alors que le n°1 de la grande distribution britannique n’a jamais précisé quelle couleur aurait l’avion dont il entend prochainement affubler les produits qu’il importe par voie aérienne. Ou comment forcer la réalité pour qu’elle colle à l’image que l’on a choisi de publier...
Enfin, cette étiquette frappée d’un logo d’avion ne sera que transitoire. Comme l’explique en détails The Guardian, Tesco souhaite développer une «étiquette CO2» plus ambitieuse: celle-ci devra refléter le cycle de vie complet de chaque produit. Pour y arriver, Tesco a annoncé son intention de financer des chercheurs de l’université d’Oxford pour qu’ils planchent sur un système de mesure de l’empreinte CO2 «universellement accepté et facile à comprendre». Puisse Tesco concrétiser rapidement ses plans et faire des émules dans le monde entier.

3 commentaires:

Ben Treuherz a dit…

Tesco est un exemple typique d'une bande de Greenwashers.

Ils se contentent de mettre des éoliennes sur le toit d'un supermarché dans l'est de l'Angleterre et de communiquer sur leur "logo" alors qu'ils refusent le transport ferrovaire (car le routier est moins cher). Leurs bénéfices s'élévent à 3,3 milliards d'€.

De plus, ils refusent de mettre des portes sur leurs congélateurs, ils laissent les lumières allumées 24/24, ils ont des chaudières puissantes à l'entrée de tous leurs supermarchés - toute la chaleur est perdue par la porte: ils gaspillent bcp d'énergie.

Par ailleurs, ils ont un partenariat avec Exxon et ils continuent à implanter leurs supermarchés (de plus en plus grands) hors des villes.

Ils continuent à vendre des ampoules incandescentes - "parce que nos clients les demandent!".

Leur logo est une bonne idée, mais soyons clairs, ils ne le font que pour une seule raison - c'est d'accroître leurs bénéfices - et ils ont compris que le Greenwashing devient un très bon outil pour le faire.

Jacques a dit…

Un site incontournable sur le sujet est celui de l'association Tescopoly, dont le nom dit tout:
http://www.tescopoly.org/

Odilon a dit…

Heu, tiens, il n'y a pas d'email de contact sur votre site? Qu'à cela ne tienne, je voulais vous avertir que je m'étais permis de relayer votre appel sur mon blog.
Bravo — et merci! — pour votre salutaire initiative.